L’obsolescence programmée

Nous entendons partout autour de nous cette expression l'obsolescence programmée. Mais qu'est-ce c'est précisément une obsolescence programmée de nos gros et petit ménagers

Obsolescence programmée


La définition

Voici une bonne définition de l'obsolescence programmée : Fabriqués pour ne durer qu'un temps limité, nos appareils s'usent de plus en plus vite, au bonheur des fabricants mais au grand dam des consommateurs. L'obsolescence programmée, c'est donc contraindre votre appareil à cesser de fonctionner correctement au bout d'une certaine durée afin de vous pousser à en acheter un neuf.

La loi sans sanction

Après l’adoption du projet de loi consommation en mars 2014, aucune sanction ne peut être prise à l’encontre d’un producteur qui limite la durée de vie de ses produits, ou encore aucune disposition légale n’oblige les producteurs à fabriquer des pièces détachées.
Pourtant, l’allongement de la durée de vie des produits et la promotion de la réparation présentent à la fois un intérêt économique et écologique : moins de déchets à collecter et à traiter, et plus d’emplois dans le secteur de la réparation et de l’économie sociale et solidaire. Pour y parvenir, des mesures s’imposent, et notamment :

  • Faciliter le recours à la réparation en informant mieux le consommateur des possibilités de réparations et en soutenant le secteur de la réparation.
  • Étendre la durée légale de garantie de 2 à 10 ans.
  • Créer un délit d’obsolescence programmée.

Faite un pas et participer à stopper l’obsolescence programmée